You are here: Home / Bienvenue sur notre site ! / Kundalini Yoga et Thérapie Holistique / Accompagnement thérapeutique

La thérapie holistique

De quoi s’agit-il ?

La thérapie holistique vient de la Thérapie humaniste et transpersonnelle. Elle consiste à voir la personne comme un tout. Les expériences non digérées s’inscrivent en nous et créent des programmes. On s’intéresse à la résonance de ces mémoires dans notre vie actuelle. Certains éclairages nous aident à nous sortir de ces schémas.

Le développement personnel permet d’avoir accès à ces émotions qui sont le fil conducteur des traumatismes refoulés. De cette façon, on accepte de se déconditionner de schémas inconscients. L’origine de toute limitation est toujours le manque d’amour. C’est laisser s’épanouir le potentiel de chacun pour retrouver le sens de sa vie.

L’amour c’est avant tout le respect de l’autre, c’est pourquoi il donne en tout premier lieu la liberté. Jean-Jacques RIGOU

Dans le souci d’un meilleur accompagnement individuel, nous adhérons à la Charte d’éthique des thérapeutes, que nous vous engageons à lire en cliquant sur le lien ci dessous.

  1. FORMATION PROFESSIONNELLE Le thérapeute a une formation professionnelle approfondie théorique et pratique apte à créer une compétence de praticien ;
  2. PROCESSUS THÉRAPEUTIQUE PERSONNEL Il est passé lui-même par un processus thérapeutique approfondi. Cette démarche personnelle est distincte de sa formation, bien qu’elle y participe fondamentalement ;
  3. FORMATION CONTINUE Sa formation et son développement personnel doivent faire l’objet d’une constante régénération tout au long de sa carrière ;
  4. CONTRÔLE ET SUPERVISION Le thérapeute se maintient dans un système de supervision ou de contrôle de sa pratique par un tiers qualifié de l’école ;
  5. INDÉPENDANCE PROFESSIONNELLE Le thérapeute ne doit pas accepter de conditions de travail qui porteraient atteinte à son indépendance professionnelle et notamment, qui l’empêcherait d’appliquer les principes déontologiques énoncés ici ;
  6. ATTITUDE DE RÉSERVE Le thérapeute s’engage à une attitude de réserve. Il prend garde aux conséquences directes ou indirectes de ses interventions et, entre autres, à l’utilisation qui pourrait en être faite par des tiers ;
  7. NEUTRALITÉ DU THÉRAPEUTE En séance de groupe, le thérapeute est tenu de ne pas s’impliquer sur un mode personnel ;
  8. INFORMATION SUR SON EXERCICE Toute information du public (articles – publications – émissions radio ou télévision – enseignes – annonces payantes – conférences – documents pédagogiques – etc…) doit être faite dans une position de réserve et de décence sur la personnalité du thérapeute, sur la nature des soins qu’il fournit et sur les résultats escomptés de la thérapie. Le thérapeute n’utilise pas ses clients à des fins médiatiques ;
  9. PRATIQUE PROFESSIONNELLE Appliquer une pratique professionnelle qui s’inscrive dans une éthique responsable, avec les approches philosophiques de la psychologie humaniste et la vision des philosophes contemporains.

DEVOIRS DU THÉRAPEUTE VIS A VIS DE SES PATIENTS

  1. QUALITÉ DES SOINS Dès lors qu’il s’est engagé dans un contrat thérapeutique avec une personne, le thérapeute s’engage à lui donner personnellement les meilleurs soins avec conscience et respect ;
  2. APPEL À UN TIERS À cet effet, et s’il l’estime utile, il fait appel à la collaboration de tiers ;
  3. DEVOIR DE RÉSERVE Conscient de la relation très spécifique qui le lie à ses patients, le thérapeute observe une attitude de réserve en toute circonstance ;
  4. ABSTINENCE SEXUELLE Le thérapeute s’abstient de toutes relations amoureuses et sexuelles avec ses patients ainsi qu’avec ses étudiants en formation et collègues en supervision ;
  5. RESPECT DE L’INDIVIDU Le thérapeute se doit d’attirer l’attention du patient sur sa responsabilité propre et sur la nécessité d’une coopération active et permanente de ce dernier ;
  6. SÉCURITÉ PHYSIQUE Dans le cadre de sa pratique, le thérapeute instaure une règle de non-violence sur les personnes et les biens ;
  7. HONORAIRES Chaque thérapeute fixe lui-même ses honoraires en conscience et peut appliquer les tarifs proposés par l’école
  8. SECRET PROFESSIONNEL Le thérapeute et son équipe sont soumis aux règles usuelles du secret professionnel, de tout ce qui leur est confié dans l’exercice de sa pratique qui s’étend à tout ce qu’il a vu, entendu ou compris au cours de sa pratique. Il se doit de garantir le secret professionnel sauf dérogation prévue par la loi ;
  9. GARANTIE DE L’ANONYMAT Le thérapeute prend toutes les précautions nécessaires pour préserver l’anonymat des personnes qui le consultent ou l’ont consulté ;
  10. SECRET PROFESSIONNEL ET COTHÉRAPIE Si des raisons thérapeutiques nécessitent la collaboration avec une personne donnant des soins au thérapisant, le thérapeute ne peut partager ses informations qu’avec l’accord du patient. Cet accord est implicitement donné dans un processus de cothérapie ;
  11. GROUPE : ANONYMAT ET DISCRÉTION En séance de groupe, le thérapeute ou les thérapeutes prescrivent aux membres du groupe une obligation de secret quant à l’identité des participants et de discrétion sur le déroulement des séances ;
  12. PROTECTION DES PARTICIPANTS En séance de groupe, le thérapeute interdit le passage à l’acte sexuel entre les participants et tout acte physique dommageable aux personnes et aux biens ;
  13. CONTINUITÉ Le thérapeute respecte et facilite la liberté du choix pour le thérapisant dans un éventuel changement de thérapeute ;
  14. CHANGEMENT DE THÉRAPEUTE Le thérapeute est conscient des liens spécifiques mis en place par une thérapie précédemment engagée avec un confrère. Dans le cas d’une consultation en vue de changer de thérapeute, il facilitera l’analyse de la difficulté qui a surgi.

Nous vous proposons plusieurs outils de Développement Personnel :